Ça y est, nous y sommes, après plusieurs kilomètres dans la poussière nous apercevons une échoppe de poteries .

Je rencontre SABIHA qui nous accueille très chaleureusement et nous fait rentrer dans sa boutique, je ne sais où regarder, tout est magique, enivrant, mais réel. Sabiha et moi, tout de suite, nous sommes en osmose, la terre me parle elle le sent, le sait. Elle a participé à plusieurs expositions en Europe, et en France, elle me montre les catalogue et livre dans lesquels elle figure, en Grande Bretagne à côté des Africaines, Algériennes, dont elle compare les façons de faire aux siennes. Elle est à la fois très fière et très humble de ses créations. Attirée par le monde extérieur, à l'esprit ouvert, elle nous invite à la suivre dans sa ferme, qui lui sert aussi d'atelier.


DSC_0248
Simplicité rime avec amitié, aussitôt installés Sabiha me tend de la terre. Elle a commencé un pot avec un fond plat sur lequel elle a creusé un sillon avec ses doigs pour poser le premier colombin.

Agile, inventive, expérimentée , elle a commencée toute petite en suivant les traces de sa mère.